Le cadre éthique de PBCF

La formation comme la supervision et l’analyse de pratique impliquent l’engagement et la responsabilité des participants, elle mobilise une dimension éthique.  Trois principes sont actualisés :

  • La globalité de la personne est prise en compte dans la reconnaissance de sa dignité quelles que soient ses compétences ou handicaps, sa culture ou ses croyances philosophiques ou religieuses.
  • Toute personne peut et doit être invitée à penser par elle-même, à développer son sens critique et sa liberté d’expression.
  • Toute personne peut agir en conscience sur les éléments clés de sa vie, dans sa sphère privée comme dans sa sphère professionnelle, à travers sa force de résilience et à sa capacité au changement.   

Dans un processus de formation ou de supervision – analyse de pratique, les participants sont invités à apporter des cas concrets comme « terrain d’application » des outils présentés. Ce travail se réalise devant le regard des participants et le formateur est le garant des protections nécessaires. Les trois règles suivantes sont expliquées et appliquées :

  • Le respect de l’autre : La confrontation est affirmée mais bienveillante.
  • La confidentialité : Ce qui se vit au sein du groupe appartient au groupe. Chaque participant peut évoquer ses compréhensions et cheminements à l’extérieur mais doit veiller à le faire sans divulguer les propos et positionnements des autres participants.
  • La réactivité et co-responsabilité : Les participants sont invitées à nommer leurs besoins et à réagir si le contenu ou le processus s’écarte de ce qui est prévu.
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close