L'offre de formation de PBCF

LES FORMATIONS A LA CARTE

L’offre de formation de PBCF compte aujourd’hui 7 actions de formations existantes réalisés régulièrement auprès de publics de soignants, de travailleurs sociaux, d’enseignants, de chefs d’établissement scolaire :

  • AGIR UN POSITIONNEMENT EFFICIENT POUR LES TRAVAILLEURS SOCIAUX (en intra pour les travailleurs sociaux)       
  • UN CADRE ET DES OUTILS POUR LA MEDIATION ET LA GESTION DES CONFLITS (en inter et intra pour les managers et responsables d’équipes)               
  • REDUIRE SON STRESS AU TRAVAIL EN MILIEU HOSPITALIER ET MEDICO-SOCIAL (en inter et intra pour les soignants)   
  • REGULER LA PLACE DES PARENTS A L’ECOLE, PARENTALITE ET ECOLE (en inter pour les chefs d’établissements)                 
  • ECOLE ET FAMILLE, VERS UNE COOPERATION EFFICACE (en inter pour les enseignants)
  • INSTAURER EN EQUIPE DES RELATIONS PLUS SEREINES A L’ECOLE (en intra pour les enseignants)          
  • AGIR UNE AUTORITE SAINE AVEC DES PUBLICS NOUVEAUX (en inter et intra pour les enseignants, formateurs)                                       

Les présentations détaillées de ces formations (publics concernés, objectifs, compétences professionnelles visées, programme, format, modalités et moyens pédagogiques) sont disponibles sur demande.

LES FORMATIONS SUR MESURE

PBCF élabore et réalise des actions de formations sur mesure dans ses domaines d’expertise (formations à destination des salariés de structures privées ou publiques intervenant dans les domaines du social, du médico-social, de l’enseignement et de la santé visant à permettre aux salariés d’améliorer leur efficience professionnelle, leur bien-être individuel au travail, leurs relations interpersonnelles avec les collègues, la hiérarchie et les usagers de leur structure).

Les domaines d’expertise de PBCF sont les suivants :

  • La gestion du stress
  • La gestion des conflits et la médiation
  • La prévention des risques psychosociaux
  • L’autorité éducative
  • Le juste positionnement dans l’Ecoute et dans la Relation d’aide
  • La synergie et la cohésion d’équipe

Classiquement, la procédure d’élaboration d’une formation sur mesure comprend 5 étapes :

  1. Identification des attentes et objectifs du demandeur lors d’un premier entretien
  2. Elaboration d’une proposition qui est transmise au demandeur (ou au groupe de salariés demandeurs).
  3. Un temps d’échanges pour apporter d’éventuelles modifications (de contenu, de format, de calendrier ou de modalités pédagogiques) puis valider la proposition.
  4. Edition et signature d’une convention bilatérale de formation professionnelle continue.
  5. Début de l’intervention.

LA SUPERVISION – ANALYSE DE PRATIQUE

En dehors des actions de formation « à la carte » ou « sur mesure », PBCF assure l’animation de groupe de supervision – analyse de pratique. La supervision – analyse de pratique offre un espace de réflexion et de résolution sur des situations professionnelles.

Le travail de supervision se fait dans le cadre d’un contrat entre le superviseur et les participants (que veulent-ils trouver ici par rapport à cette situation ?). Cette relation contractuelle aide à la clarté et à l’efficacité du travail réalisé. De plus, dans le processus, cette procédure illustre la pertinence de l’usage du contrat, usage que le participant pourra transférer dans sa pratique professionnelle.

La méthodologie d’analyse et de résolution d’une situation compte 4 étapes :

  1. Qu’est-ce qui se passe ? Description et mise en clarté des informations sur le contexte.
  2. Qu’est ce qui fait problème ? Identification du problème. Pour qui y a t’il problème ?
  3. Quel est le sens de ce problème ? Ce qui m’appartient, ce qui appartient à l’interlocuteur. Identifier les enjeux cachés pour les membres du système, les non-dits, les conflits de loyauté.
  4. Qu’est-ce que je peux changer ? Qu’est que je peux faire que je ne faisais pas jusqu’alors ? Qu’est ce que je peux arrêter de faire que je faisais jusqu’alors ?

Le travail de supervision s’appuie sur 5 clés :

  1. la relation : Le superviseur accueille ce que le participant vit dans sa situation professionnelle, il vise à instaurer un climat de confiance.
  2. l’apprentissage : La personne supervisée doit apprendre quelque chose de la séance. Cela implique qu’elle prenne conscience du processus et du contenu qu’elle vit elle-même face à l’interlocuteur
  3. la compétence : Le superviseur aide la personne à développer ses compétences, il l’aide à s’interroger sur sa pratique et à questionner sa capacité à mettre en pratique ce qu’elle a appris.
  4. le temps : Le temps est utilisé pour penser, donner sens à ce qu’on fait, changer ses habitudes, expérimenter et innover ; pour identifier et intégrer ses besoins, ses valeurs et ses choix.
  5. l’évaluation : Tout au long du processus de supervision, il est important d’évaluer pour conforter, recadrer, développer les éléments du processus et du contenu.
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close